Quels sont les effets indésirables de la weed ?

La weed encore connu sous l’appellation de cannabis est une substance qui est utilisée dans plusieurs pays du monde pour guérir certaines maladies. Cependant, elle est avant tout une drogue qui peut avoir des effets fastes et surtout néfastes sur la santé humaine. Lorsque vous consommez de la weed, vous commencez par sentir ses effets à court et à moyen et à long terme sur votre santé. Découvrez ici ces effets néfastes de la weed sur la santé.

Quelques effets néfastes à court terme sur la santé

Il est indéniable que la prise de la weed procure dans une certaine mesure une sensation de bien-être et de bonheur à l’homme. Suivez l’explication pour mieux comprendre. En, de nombreuses personnes la fument pour se sentir bien dans leur peau. Toutefois, au-delà de cet aspect positif, la consommation du cannabis à des effets négatifs sur l’esprit de l’homme, principalement sur le cerveau. Sur le court terme, la weed sème dans l’esprit du fumeur de la confusion et amenuise sa capacité à se souvenir, à se concentrer ainsi que sa réactivité. De même, sur le court terme, la fumée de la weed peur provoquer un endommagement des vaisseaux sanguins du consommateur. La weed peut aussi être à l’origine de la chute drastique de la tension artérielle du fumeur et provoquer l’évanouissement. Pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques, la prise de la weed peut être fatale, car elle accélère le rythme cardiaque.

Effets néfastes à long terme

Sur le long terme, la consommation de la weed a des effets indésirables sur la santé des fumeurs. A priori, la consommation régulière ou quotidienne du cannabis entraine de façon graduelle des effets qui se font ressentir au fil des mois ou années. Sur le long terme, le premier effet et celui dont dépendent tous les autres d’ailleurs c’est la dépendance accrue. Le cannabis affecte la mémoire, l’intelligence et la capacité à réfléchir lorsqu’il est consommé sur une longue période. Il faut aussi souligner que la weed provoque les mêmes maladies que la cigarette classique. Il s’agit entre autres de la bronchite, les infections pulmonaires, la toux chronique, etc.