Quelles sont les charges déductibles pour la location d’un logement ?

Les personnes qui possèdent un bien immobilier qu'elles ont décidé de mettre en location doivent savoir qu'il est obligatoire de déclarer les revenus qui en découlent. Mais d'autre part, il existe aussi une série de dépenses déductibles pour la location du bien pour le propriétaire. Nous vous invitons à les découvrir dans la suite de cet article.

Frais d'assurance

L'assurance est une autre dépense que le propriétaire doit prendre en compte. Comme le mentionne le site https://www.lecapriceduloc.fr/, le propriétaire et le locataire devraient tous deux avoir une assurance habitation pour l'appartement. Dans le premier cas, elle servira à couvrir le bâtiment. Dans le second cas où c’est le locataire qui la souscrit, elle doit couvrir le contenu de l’appartement tel que les meubles, les appareils ménagers, etc. Il convient de noter que, pour les propriétés bénéficiant d'un prêt hypothécaire, le propriétaire doit obligatoirement souscrire une assurance habitation.

Charges fiscales

Les revenus que le propriétaire tire de la location du bien doivent être déclarés aux autorités fiscales. En tant que propriétaire, pour un loyer perçu, un certain nombre de dépenses peuvent être déduites. À partir du chiffre obtenu, un certain nombre de réductions sont effectuées en fonction de la tranche de revenus dans laquelle vous vous trouvez. Le résultat doit être ajouté à l'assiette fiscale générale où est inclus par exemple le salaire du propriétaire. Les dépenses que le propriétaire peut déduire sont les suivantes : les intérêts hypothécaires, les réparations effectuées pour entretenir le bien, le paiement des impôts et des taxes, etc.

Dépenses communautaires

Ces dépenses sont celles liées à l'entretien des parties communes et au bon fonctionnement des fournitures générales, ainsi que le paiement du chauffage, s'il est central. Cette dépense est une quote-part qui est attribuée à chaque propriétaire du bien, c'est donc le locataire qui doit la payer. Néanmoins, si le locataire et le propriétaire parviennent à un accord, le premier pourrait prendre en charge cette dépense et devrait également assister aux réunions qui ont lieu. Bien entendu, tout cela doit figurer dans le contrat de location afin qu'il n'y ait aucune confusion.