La baleine de Bryde : un nouveau cétacé échoué sur la plage de Floride

Une nouvelle découverte intervient dans le monde des animaux marins. La nouvelle espèce de baleine en voie de disparition de près de 12 mètres de long et 30 tonnes s'était échouée en 2019 sur la plage de la baie de Floride.

Patricia Rosel, la scientifique qui prouve l’existence d’une espèce rare

« Les baleines qui ressemblent à une baleine de Bryde dans le golfe du Mexique sont en fait différentes, mais étroitement liées, à l'espèce de baleine de Bryde qui se trouve en dehors du golfe du Mexique », explique le docteur Patricia Rosel lors d’une conférence. Toutefois, elle tient à souligner que le temps mis pour publier ces résultats tient lieu du fait que son équipe et elle manquait sérieusement de preuves.

En janvier 2019, la preuve scientifique fit son apparition : un crâne de cétacé qui servirait à établir la différence. 

Les points de divergences avec d’autres cétacés

Pour les férus d’histoires qui aimeraient toucher du doigt le spécimen ou du moins son squelette, il leur suffira de se rendre dans l'entrepôt du musée Smithsonian d'histoire naturelle de Washington. C’est d’ailleurs dans ce haut lieu que les chercheurs ont effectué leurs vérifications sur le spécimen. Plusieurs points de divergences ont fait jour, explique la scientifique.

« Les différences morphologiques, lorsqu'elles sont combinées avec les données génétiques collectées par Rosel, sont suffisantes pour distinguer cela comme une nouvelle espèce de baleine », insiste l’équipe lors de ses explications. Outre ces différences, la scientifique estime que ce cétacé a une durée de vie de près de 60 ans et plonge dans une eau de 100 à 400 mètres de profondeur. Les eaux qui lui sont favorables sont celles du golfe du Mexique.