Etats-Unis et Canada arrachant in extremis, un nouvel accord commercial et international

Avec les différents échanges qui ont eu lieu entre le Canada et les États-Unis, Alena change de nom pour devenir l’AEUMC. Cette reconstitution institutionnelle présente en effet de nombreux privilèges. Au vu des réaménagements du contrat qui les liait, une catégorie de la population serait favorisée par les nouvelles mesures.

Buenos Aires : application des décisions du sommet de G20

Dans le souci de créer une zone de libre-échange, les Etats-Unis, le Mexique et le Canada décidèrent en 1994, de signer avec les États-Unis, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Ce fut une belle initiative qui au-delà de toutes les attentes insuffla un air de gloire au sein du secteur économique.  Bien évidemment la théorie selon laquelle la croissance économique fait prospérer la démographie était vérifiée puisque, la population avait un niveau de vie très reluisant.

Conscient, par ailleurs, des avantages de cet accord dans le but de renforcer les relations internationales sur le plan économique surtout, il a été signé en marge du Sommet du G20 à Buenos Aires en novembre 2018, l’AEUMC qui conserve les fondements et les principes clés d’une relation commerciale de longue date. Il a fallu attendre cependant le 1er juillet 2020, pour que ces nouvelles mesures entrent en vigueur. Ainsi, le nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) incorpore des dispositions nouvelles et mises à jour visant à résoudre les enjeux commerciaux du 21e siècle. La promotion des débouchés pour près d’un demi-milliard de gens qui vivent en Amérique du Nord ne restera pas en marge de ces mesures nouvelles.

Les réalisations importantes en raison de cet accord

En 1993 déjà, les 3 pays entretenaient une relation commerciale qui procurait à chacun  d’entre un des bénéfices louables. Il faut reconnaître dans ce cas, que cet accord est le bienvenu. En fait, depuis 1994, l’ALENA s’est donné comme mission première de contribuer à l’essor économique des pays signataires. Aussi, il est question pour l'ACEUM de relever le niveau de vie de la population 

C’est un défi qui a été relevé avec succès. Une prouesse née d’une idée géniale. Afin que la valeur du commerce entre les trois pays connaisse une hausse de 1 100 milliards $US en 2017. C’est un résultat conséquent comparativement au taux d'importation dans les autres pays.  Puisque le commerce international des marchandises a doublé entre le canada et les Etats-Unis, tout en prenant des proportions inespérées entre le Mexique et le Canada.