Disparition des colonies d’abeilles : quelles sont les causes ?

Les abeilles sont des espèces qui jouent un rôle très important dans la protection de l’environnement. Cependant, le réchauffement climatique ainsi que les autres facteurs humains qui favorisent la destruction de l’écosystème emportent petit à petit les colonies d’abeilles. Ce qui pourrait engendrer des conséquences bien visibles dans le vécu quotidien de l’être humain. Quelles sont les causes de ce phénomène ?

L’utilisation des pesticides et des substances chimiques

Si l’on observe avec une grande progression la disparition des abeilles, l’une des causes est l’utilisation des pesticides. Depuis quelques années, l’usage des substances chimiques est devenu la tendance. Et même, si certains sont proscrits par les organismes internationaux, des multinationales trouvent des moyens d’en fabriquer des produits similaires très dangereux pour la survie des espèces comme les abeilles. Pourtant, ces derniers ont un impact très positif sur l’environnement. Allez sur leroyaumedesabeilles.com pour lire la panoplie d’avantages dont l’écosystème bénéficie de la présence de cette espèce. Les abeilles ne peuvent donc pas vivre dans un environnement bourré de pesticides.

Les ondes téléphoniques

Cette cause passe probablement inaperçue, mais c’est l’un des facteurs actifs qui précipitent la disparition des abeilles. Les téléphones portables, aussi nécessaires qu’ils soient dans le monde moderne, sont de véritables dangers pour le bien-être sanitaire de l’homme et tous les êtres vivants. En réalité, les ondes électromagnétiques qu’émettent ces appareils n’ont que des effets négatifs. Par exemple, plusieurs organismes sonnent déjà l’alerte par rapport à l’avènement de la 5 G. Dotée d’une vitesse dix fois plus rapide que celle de la 4G, l’utilisation de la 5G aura un impact très néfaste sur le physique et le mental d’un vivant. Les abeilles sont également concernées, car tout facteur nocif à l’homme est très dangereux pour toute autre espèce. Selon les statistiques, près de 30 % des colonies d’abeilles ont disparu cette dernière décennie. Ce qui met en danger l’équilibre de l’écosystème.