Au sujet de l’examen de la prostate : que retenir ?

En France, environ plus de 62 000 personnes sont atteintes par les problèmes liés à la prostate (pour ne pas parler du cancer de la prostate). C’est pourquoi il est important de faire des examens de la prostate constamment pour pouvoir traiter très tôt un problème lié à cet organe. C’est ainsi que dans cet article, nous allons vous donnez l’essentiel à savoir sur ces examens.

Les examens exigés pour la prostate

Examen en guise de dépistage d'un cancer ou tout autre examen courant, peu importe ; parmi les ceux qui sont les plus exigés, nous avons le dosage du taux de PSA, mais aussi le toucher rectal. En ce qui concerne le toucher rectal, il permet de palper la prostate à travers la paroi du rectum et il peut arriver que le patient ait une hypertrophie prostatique (augmentation du volume de la prostate). Mais cet examen ne suffit pas toujours à déterminer une anomalie liée à la prostate en question. D'ailleurs, notons que ce qui justifie la nécessité du dosage du taux de PSA. En effet, le PSA est une protéine que l’on trouve dans le sang qui est synthétisée par la prostate. Pour avoir la certitude, on peut faire une biopsie.

Quels maladies peut-on diagnostiquées après un examen de la prostate

Il peut arriver qu’après examens de la prostate, on ne trouve aucune anomalie ce qui est une bonne chose pour vous et votre fertilité. Mais il peut aussi arriver qu’après des examens approfondis, on vous diagnostique une affection de la prostate. On en compte trois types qui sont principalement, la prostatite désignant le gonflement de la glande prostatiques. La deuxième est hypertrophie prostatique qui se manifeste par augmentation du volume de la prostate. Enfin le plus connu c’est le cancer prostatique qui attaque l'organe.